Abilio Diniz (futur administrateur de...

Abilio Diniz (futur administrateur de...

En multipliant par deux sa participation dans le capital du groupe Carrefour France, la société d'Abilio Diniz (http://www.lsa-conso.fr/abilio-diniz-futur-administrateur-de-carrefour-compte-augmenter-sa-participation-dans-le-distributeur,234744) est devenue le 4e sociétaire du groupe. La participation dans le capital de Carrefour Brésil est augmentée à 12% mi-2015. A travers la société Peninsula, l'homme d'affaires siège de ce fait au CA. Abilio Diniz s'occupe de BRF et cherche de nouvelles perspectives d’investissement depuis son retrait du groupe Pão de Açúcar. Peninsula, une société d'investissement fondée par la famille Diniz, annonce fin 2014 son arrivée au capital de la branche brésilienne de Carrefour, à hauteur de 10%.

A la toute fin des années 1990, un rapprochement commercial et financier intervient entre Casino et GPA. Le plan de relance sévère mis en place par Abilio Diniz permet de sauver le groupe Pão de Açúcar, qui congédie 20 000 salariés, ferme un tiers des magasins et vend les activités qu'il détient au Portugal. Abilio Diniz ouvre son groupe aux investisseurs en 1995. Il entame à ce moment une période d’acquisitions et GPA devient le n°1 de la distribution dans le pays.

Abilio Diniz, une jeunesse brésilienne

Dans les années 1950, Abilio Diniz est diplômé de l’école de management de la Fondation Getùlio Vargas dans sa ville natale. Enfant, il a les arts martiaux pour ne plus être un souffre-douleur. Le jeune homme projette de poursuivre ses études en économie en Amérique du Nord. Dans son enfance, Abilio Diniz a été le souffre-douleur des enfants du quartier où il vit.

Un homme de poids au Brésil

D'après "Forbes", la fortune d’Abilio Diniz est estimée à 3,7 milliards de $ et fait de lui la 10e fortune du sous-continent brésilien. Luiz Inácio Lula da Silva, qui est l’ancien chef d'Etat du Brésil, dénombrait le chef d'entreprise dans son cercle proche. Avec pour missions de rendre concurrentielles les entreprises brésiliennes et d’augmenter la performance des prestations publiques, la Chambre de Politique et de Performance et gestion accueille Abilio Diniz au cours de l'année 2011. Selon l’hebdomadaire brésilien "Epoca", l'entrepreneur compte parmi les 100 personnes les plus influentes au sein du sous-continent brésilien.

La collaboration avec Casino, un épisode inachevé

En 2012, Casino contrôle Grupo Pão de Açúcar. C’est la désunion et le départ d’Abilio Diniz du conseil d’administration quelques mois plus tard. L'union de GPA avec Carrefour Brésil ratera du fait du refus de Jean-Charles Naouri et de l’abandon de la Banque Brésilienne de Développement. Le groupe Pão de Açúcar affronte la rivalité de Carrefour sur ses terres brésiliennes. GPA atteint son équilibre financier après la crise économique et entame les discussions de partenariat avec Casino. Abilio Diniz cède 1 Mi$ d’actions au groupe Casino et s’engage à concéder la tête du Grupo Pão de Açúcar 7 années plus tard au directeur de général de Casino.

Articles